• Facebook Social Icon
  • LinkedIn Social Icon

Lorsqu’un associé décède, la perte de l'expertise de ce dernier est déjà un risque majeur pour une entreprise.

Souvent, les héritiers devenus associés par défaut manquent des compétences et savoir-faire nécessaires en gestion d’entreprise et dans le domaine de celle-ci. Ainsi, l’intrusion des héritiers dans le capital social de l’entreprise peut avoir comme risque majeur la perte de contrôle de l’entreprise par les partenaires restants. 

Afin de contrer ce genre de situations malencontreuses, chaque associé peut souscrire à un contrat croisé à titre privé dont les bénéficiaires sont les associés survivants. L’assurance croisée entre associés permet aux associés survivants de racheter les parts de l’associé défunt à ses héritiers. Les associés survivants peuvent ainsi garder le contrôle de leur entreprise et la gérer avec toute l'expertise déjà mise en place.

 

L’assurance croisée entre associés fonctionne sur la base d’une combinaison de contrats d’assurance décès individuels.